Les Nouvelles de Tahiti: Christian & Michael Tahiti Espoirs Guitare 2010

Cette troisième édition du Tahiti Festival Guitare aura tenu toutes ses promesses. Les deux soirées de spectacle ont réuni dans l’assistance près de 2 000 personnes, et sur scène une brochette de guitaristes internationaux incroyables et une compétition bon enfant entre les sept duos en lice pour le titre du Tahiti Espoirs Guitare 2010. Chaque début de soirée a été animé par des artistes locaux comme le guitariste Serge Wuilmet, accompagné par Taloo du groupe Acoustic Party, les Da Road Side Boys, originaires de la commune de Mahina, et les virtuoses Michel Poroi et Anthony Doucet. Et le public se laissait à chaque fois porter doucement par ces artistes avant d’acclamer les sept duos en compétition.
Se succédant sur scène, les concurrents ont démontré toute leur musicalité, alliée à une technique parfois bluffante pour ces jeunes guitaristes, autodidactes pour certains. Après un vote massif des téléspectateurs qui ont pu les découvrir au travers de clips diffusés sur RFO Polynésie les semaines précédentes, c’est au final Christian et Michael qui ont eu les faveurs du jury composé d’artistes internationaux invités pour l’occasion. Ils partagent le podium avec Nicolas et Thomas, les benjamins de ce concours, ainsi que Tugdual et Max, respectivement deuxièmes et troisièmes.
Faisant preuve d’humilité, Christian, l’un des lauréats, a tenu à rendre hommage à ses camarades. “Je suis naturellement heureux de remporter ce concours avec Michael, mais j’avais malgré tout une préférence pour Thomas et Nicolas, car ils ont une sacrée maturité dans leur façon de jouer. Ils m’ont véritablement impressionné.” Christian et Michael voient à présent leur agenda s’enrichir de nouvelles dates de concert avec la signature d’un contrat de six mois avec l’hôtel Le Méridien. “Ce n’est pas évident de trouver des scènes sur Tahiti pour jouer, alors j’espère que ce festival et ce contrat nous permettront de nous faire connaître.”
Une problématique à laquelle les guitaristes de renom invités pour l’occasion ont sûrement dû aussi faire face à leurs débuts. Mais leur professionnalisme a su balayer ce problème, pour offrir aujourd’hui à leur public des moments uniques qui ont forgé leur réputation. Et pour ouvrir cette troisième partie tant attendue, se sont les guitaristes Jean-Félix Lalanne, frère d’un certain Francis et l’instigateur des soirées Autour de la Guitare, et Michel Haumont, virtuose du “picking”, qui se sont donné à coeur joie. Après une heure de prestation, le duo à laisser place à deux autres artistes de renom : Marc Berthoumieux et Louis Winsberg.Marc Berthoumieux est un accordéoniste qui a travaillé avec des artistes tels que Claude Nougaro, Dee Dee Bridgewater ou encore Sting, avant de former un couple musical détonnant avec Louis Winsberg, guitariste du groupe de jazz-rock Sixun. Mais celui que tout le monde attendait au vu des cris et applaudissements autour de la scène, c’était bel est bien Patrick Rondat. Véritable phénomène avec sa guitare électrique, il a l’allure des hard rockers des années 80, et a enchaîné les notes à une allure prodigieuse façon “guitare hero”. Guitariste de Jean-Michel Jarre au début des années 90, Patrick Rondat a assurément fait des heureux ce week-end avec en première ligne le Collectif Tahiti Rock, investigateur de l’événement, qui se projette déjà sur sa quatrième édition.

Nicolas Perez – Les Nouvelles de Tahiti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *