Grand succès pour le Tahiti Festival Guitare 2 & sacre pour Silvio élu Tahiti Espoir 2009

C’est fini, déjà, les feux de la rampe se sont éteints samedi vers 1 heure du matin. Nous, les organisateurs, sommes ravis, mais épuisés…  La foule était au rendez-vous, près de 2000 spectateurs sur les deux soirées, et sur scène des artistes, des grands de la guitare qui nous ont offert un superbe spectacle, inoubliable. Des images, de la musique plein la tête, de la bonne humeur, une parfaite convivialité tant sur scène que dans les salles et la pelouse du Méridien. Solo a déjà repris l’avion, direction Paris, puis Montréal. Xavier (notre ingé-son breton), Eric, Christofe, Yohann, Steve, Hans, David, Richard & Jean Jacques vont profiter encore quelques jours de nos plages et de l’accueil du Méridien Tahiti. Merci à tous, partenaires, prestataires, médias, artistes, public et longue vie au Tahiti Festival Guitare !

Marc (Collectif Tahiti Rock)

[singlepic id=17 w=170 h=112 float=left](Tahitipresse – par Christian Durocher) – “Je vais en faire mon métier ! C’est sûr !” s’est exclamé Silvio Cicero, 16 ans, lorsque le jury l’a proclamé, samedi soir, lauréat de la deuxième édition du concours “Espoirs Guitare” du “Tahiti Festival Guitare 2009″. Il succède ainsi à Noa Degage. Le “Collectif Tahiti Rock” a également récompensé les deux finalistes, Manaiva Sage, 19 ans et Teva Le Curieux-Belfond, 19 ans. Que l’on se le dise, la troisième édition est déjà en préparation et mettra en scène des duos polynésiens.

[singlepic id=15 w=350 h=253 float=left]Avec une aisance digne d’une star, Silvio Cicero s’est vu remettre la guitare récompensant le lauréat du concours “Espoirs Guitare” du “Tahiti Festival Guitare 2009″.
Cet élève du lycée Paul Gauguin a confessé qu’il était autodidacte. “J’ai commencé la guitare quand j’avais douze ans, et seul puisque personne dans ma famille n’est musicien”, commente cet accro de la “petite soeur à six cordes”.
“C’est bien que Silvio ait gagné. Je n’étais pas parmi les membres du jury, mais si je l’avais été, je l’aurais aisément mis dans le trio de tête. Silvio, c’est la jeunesse. Et son talent laisse présager d’un futur en guitare exceptionnel”, prédit Léo Marais, l’un des organisateurs du festival qui ajoute : “Ce n’est pas sa technique qui a été récompensée, mais le fait qu’il soit bien avec son instrument. Silvio a joué cette carte-là”.
Les deux autres lauréats sont Manaiva Sage, 19 ans, adepte de George Benson et qui espérait cette année “faire mieux que l’an dernier”. Ce membre du groupe Manaiki se satisfait malgré tout d’être dans le trio de tête avec Teva Le Curieux-Belfont, 19 ans, fan de Jimmy Hendrix et qui affirme avec conviction que “faire de la musique adoucit vraiment les moeurs”.
Entre 15 et 19 ans, ils étaient dix en lice pour ce concours qui a mobilisé deux jours durant à l’Hôtel Le Méridien Tahiti, et près de 2000 mélomanes.

Le collectif pense…

[singlepic id=18 w=170 h=126 float=left]“Toutes les places ont été vendues sur les deux soirées”, s’est réjoui Leo Marais du Collectif Tahiti Rock qui a mené de main de maître le second “Tahiti Festival Guitare” avec quelques-uns des meilleurs guitaristes mondiaux.
Outre deux formations locales “Orohena Sons” et “Duende”, ainsi que les dix jeunes Espoirs Guitare, quatre formations internationales ont comblé le public. Elles étaient composées de guitaristes internationaux et pas des moindres : Éric Fernandez Trio, Steve Louvat en bluegrass et picking, Solorazaf (afro jazz) et David Reinhardt Trio, virtuoses du jazz manouche. Au total, plus de cinq heures de concert. “C’était peut-être un peu trop. Regarde, il est une heure du matin !”, confie Eric Fernandez, samedi soir à sa descente de scène.
Le Tahiti Festival Guitare 2009 restera néanmoins comme un vrai tremplin révélateur de talents, mais également une scène, un lieu de rencontre, d’échange, en résumé une expérience artistique inédite pour les jeunes guitaristes non professionnels polynésiens.
Pour le public, le festival est surtout la seule et unique occasion de l’année, d’écouter des musiciens confirmés, professionnels venus d’Europe.

Allez, je vous le dis !

[singlepic id=13 w=300 h=200 float=left]Les spots s’éteignent, les paillettes ne brillent plus, mais le “Collectif Tahiti Rock” pense déjà à la troisième édition du “Tahiti Festival Guitare”. “Il sera exceptionnel !”, veut croire Léo Marais.
En 2010, le collectif célèbrera effectivement son troisième anniversaire. “On vous réserve quelques belles surprises. Je ne peux pas encore en parler, mais il y aura des nouveautés, de grosses pointures internationales. Allez, je vais vous le lâcher : la formule de 2010 sera un concours de guitare ouvert à tous les âges et réservé aux duos. Au lieu de jouer en solo, on verra sur scène des duos, par exemple, un père et son fils, deux grands-pères ensemble…”.
En attendant, le public est invité à découvrir Silvio Cicero, lauréat du “Tahiti Festival Guitare 2009″ qui s’est vu offrir un contrat de six mois à l’hôtel Le Méridien Tahiti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *